Huguo - Service coursier et V.T.C



Nouveautés


4
Votes
 Le forum des Cactus, des bonsaïs et des palmiers

Le forum des Cactus, des bonsaïs et des palmiers Forum sur les plantes exotiques et tropicales,découvrir la floraison,la germination les fleurs,plantes vertes,du cactus au bonsai en passant par les palmiers.Nouveau forum pour échanger sur la toile.Bonsaïs et Cactus.Plantes vertes et Palmiers

Premium
www.plantesexotics.fr | Détails

14
Votes
 Le forum des Cactus, des bonsaïs et des palmiers

Le forum des Cactus, des bonsaïs et des palmiers Forum sur les plantes exotiques et tropicales,découvrir la floraison,la germination les fleurs,plantes vertes,du cactus au bonsai en passant par les palmiers.Nouveau forum pour échanger sur la toile.Bonsaïs et Cactus.Plantes vertes et Palmiers

Premium
www.plantesexotics.fr | Détails

2
Votes
  outils de jardin

 outils de jardin Site de vente en ligne spécialisé dans les outils de jardin, La Bêche propose dans sa boutique en ligne tous les produits et outils pour l'entretien du jardin, pour les particuliers et les professionnels, au meilleur prix.
http://www.labeche.com

unjardinblancoise.xooit.fr | Détails

2
Votes
  Mobilier de jardin

 Mobilier de jardin    En cherchant votre chalet chez nous, vous réaliserez des économies importantes et vous vous enrichirez, en protégeant mieux, vos équipements. Vous a-t-on dit que notre société propose des piscines sécurisées enterrées en bois, qui se posent facilement ?
http://www.chalet-jardin.com

unjardinblancoise.xooit.fr | Détails

1
Votes
 White

White Architecte paysagiste dans le Hainaut. Entreprise de jardinage a Quevaucamps. Abattage elagage arbre, taille de haie et tonte de pelouse a Tournai, Mons et Ath
http://legrand-jardin.be

unjardinblancoise.xooit.fr | Détails

1
Votes
 Notre beau jardin de l'Oise

Notre beau jardin de l'Oise Les six thèmes de l’Enseignement d’Exploration « Langues et Cultures de l’Antiquité au fondement des cultures européennes », choisis dans l’ensemble des programmes du lycée (B.O. 32 du 13 septembre 2007), offrent de larges espaces « de liberté intellectuelle » pour mettre en regard et en relations les Humanités avec d’autres pôles qui lui sont consubstantiels : celui des Sciences, celui de la Communication et celui de la Traduction dans les langues vivantes, d’Europe ou d’ailleurs. Ces espaces de travail, qui tissent des liens entre les disciplines et favorisent la découverte culturelle, contribuent à développer un enseignement transversal et co-disciplinaire. Ils s’inscrivent pleinement dans la continuité des nouveaux programmes du collège qui sont entrés en application cette année au niveau de la classe de Cinquième en latin et correspondent à la logique de la Réforme du lycée et à celle du Socle commun de connaissances et de compétences dans laquelle les différents pays d’Europe se sont engagés.

unjardinblancoise.xooit.fr | Détails

1
Votes
  jardinier paysagiste dans le hainaut

 jardinier paysagiste dans le hainaut    Architecte paysagiste dans le Hainaut. Entreprise de jardinage a Quevaucamps. Abattage elagage arbre, taille de haie et tonte de pelouse a Tournai, Mons et Ath
http://legrand-jardin.be

unjardinblancoise.xooit.fr | Détails

2
Votes
  jardinerie-tv

	 jardinerie-tv    La télévision pour les amateurs de jardinage avec tous les conseils, astuces, tendances, nouveautés, pour réussir ses semis et graines , son jardins, son aménagement de balcon etc.
http://www.jardinerie-tv.com

unjardinblancoise.xooit.fr | Détails

1
Votes
  jardinerie experte en fleurs, arbustes, deux-sevres

 jardinerie experte en fleurs, arbustes, deux-sevres    Entrepreneur jardinier paysagiste des Deux-Sèvres 79, qui propose l'aménagement et l'entretien de parc, de jardin, plantation d'arbres ou de fleurs
http://www.lejardinloisir-79.com/

unjardinblancoise.xooit.fr | Détails

1
Votes
 jardiner facile

jardiner facile    mon blog vous donnera toute les astuces pour jardiner : astuces, calendrier lunaire, fiches technique, vidéo, plantes, potager, conseil jardinage et bien d'autre encore...
http://web-jardinage.maison.com
Plus d'infos sur jardiner facile ?

unjardinblancoise.xooit.fr | Détails

1
Votes
 Forum & Blog sur Jouy sous Thelle

Forum & Blog sur Jouy sous Thelle  Un blog d'infos régionales et locales sur notre petit village et aussi la vie d'un petit village de Picardie et Le Meilleur des articles de mes forums. Forums de jardinage, de magazine, de collection, d'aviation, familial, forum de Jouy sous Thelle.
http://www.jouysousthelle.net/
Plus d'infos sur Forum & Blog sur Jouy sous Thelle ?

unjardinblancoise.xooit.fr | Détails

1
Votes
  Espace vert PR Google Pagerank du site

 Espace vert     PR Google Pagerank du site chris-garden est un site web exécutant divers services pour les individus autant que pour les firmes. Pour la protection de vos jardins (scarification, clôtures, pavage...) contactez chris garden. Bonne visite sur notre website.
http://www.chris-garden.be
Plus d'infos sur Espace vert ?

unjardinblancoise.xooit.fr | Détails

1
Votes
  entreprise d’elagage et d’abattage rhone-alpes

 entreprise d’elagage et d’abattage rhone-alpes    L’Agenais, entreprise d'entretien d'espaces verts située à La Thuille en Savoie 73, vous propose ses services pour l’élagage et l’abattage d’arbres
http://www.lagenais.com/

unjardinblancoise.xooit.fr | Détails

1
Votes
  destockoutils

 destockoutils    Vous cherchez de l'outillage,du mobilier de jardin,des barbecues,perceuses,des pistolets et des stations peintures,alors ne cherchez plus et venez chez destockoutils.
http://www.destockoutils.fr

unjardinblancoise.xooit.fr | Détails

1
Votes
  Déboisement

 Déboisement   abattage-elagage-baudoin est un site qui vous offre de nombreux prestations d'élagage, tels que l'élagage ainsi que le dessouchage. abattage-elagage baudoin fait aussi bien les prestations pour les sociétés que privés. Bonne visite à tous.
http://www.abattage-elagage-baudoin.be

unjardinblancoise.xooit.fr | Détails

1
Votes
 cote jardin

cote jardin    Coté Jardin est spécialisé en vente et pose de piscines monocoques IBIZA dans le nord de la France
http://www.cotejardin.fr

unjardinblancoise.xooit.fr | Détails

1
Votes
  ap gazon la ciotat

 ap gazon la ciotat    Chez AP-Gazon nous avons conscience de la plus-value d'un beau jardin, c'est pourquoi nous vous proposons la vente et la pose de gazon synthétique de fabrication Française
http://www.ap-gazon.fr/

unjardinblancoise.xooit.fr | Détails

1
Votes
 anti germe pomme de terre

anti germe pomme de terre  les plus belles fleurs à cultiver pour son plaisir ou pour faire des ventes ,produits youtes l'année
http://www.antigerme.com

unjardinblancoise.xooit.fr | Détails

100
Votes
 Les Plantes Médicinales

Les Plantes Médicinales

Le grand veneur et le premier eunuque ne doutèrent pas que Zadig n’eût volé le cheval du roi et la chienne de la reine ; ils le firent conduire devant l’assemblée du grand Desterham, qui le condamna au knout, et à passer le reste de ses jours en Sibérie. A peine le jugement fut-il rendu qu’on retrouva le cheval et la chienne. Les juges furent dans la douloureuse nécessité de réformer leur arrêt ; mais ils condamnèrent Zadig à payer quatre cents onces d’or pour avoir dit qu’il n’avait point vu ce qu’il avait vu. Il fallut d’abord payer cette amende ; après quoi il fut permis à Zadig de plaider sa cause au conseil du grand Desterham ; il parla en ces termes : « Etoiles de justice, abîmes de science, miroirs de vérité, qui avez la pesanteur du plomb, la dureté du fer, l’éclat du diamant et beaucoup d’affinité avec l’or puisqu’il m’est permis de parler devant cette auguste assemblée, je vous jure par Orosmade que je n’ai jamais vu la chienne respectable de la reine, ni le cheval sacré du roi des rois. Voici ce qui m’est arrivé. Je me promenais vers le petit bois où j’ai rencontré depuis le vénérable eunuque et le très illustre grand veneur. J’ai vu sur le sable les traces d’un animal, et j’ai jugé aisément que c’étaient celles d’un petit chien. Des sillons légers et longs, imprimés sur de petites éminences de sable entre les traces des pattes, m’ont fait connaître que c’était une chienne dont les mamelles étaient pendantes, et qu’ainsi elle avait [fait] des petits il y a peu de jours. D’autres traces en un sens différent, qui paraissaient toujours avoir rasé la surface du sable à côté des pattes de devant, m’ont appris qu’elle avait les oreilles très longues ; et, comme j’ai remarqué que le sable était toujours moins creusé par une patte que par les trois autres ; j’ai compris que la chienne de notre auguste reine était un peu boiteuse, si je l’ose dire. »A l’égard du cheval du roi des rois, vous saurez que, me promenant dans les routes de ce bois j’ai aperçu les marques des fers d’un cheval ; elles étaient toutes à égales distances. Voilà, ai-je dit, un cheval qui a un galop parfait. La poussière des arbres, dans une route étroite qui n’a que sept pieds de large, était un peu enlevée à droite et à gauche, à trois pieds et demi du milieu de la route. Ce cheval, ai-je dit, a une queue de trois pieds et demi, qui, par ses mouvements de droite et de gauche, a balayé cette poussière. J’ai vu sous les arbres, qui formaient un berceau de cinq pieds de haut, les feuilles des branches nouvellement tombées ; et j’ai connu que ce cheval y avait touché, et qu’ainsi il avait cinq pieds de haut. Quant à son mors, il doit être d’or à vingt-trois carats : car il en a frotté les bossettes contre une pierre que j’ai reconnue être une pierre de touche, et dont j’ai fait l’essai. J’ai jugé enfin, par les marques que ses fers ont laissées sur des cailloux d’une autre espèce, qu’il était ferré d’argent à onze deniers de fin."

Tous les juges admirèrent le profond et subtil discernement de Zadig : la nouvelle en vint jusqu’au roi et à la reine. On ne parlait que de Zadig dans les antichambres, dans la chambre, et dans le cabinet ; et quoique plusieurs mages opinassent qu’on devait le brûler comme sorcier, le roi ordonna qu’on lui rendît l’amende de quatre cents onces d’or à laquelle il avait été condamné. Le greffier, les huissiers, les procureurs vinrent chez lui en grand appareil lui rapporter ses quatre cents onces ; ils en retinrent seulement trois cent quatre-vingt-dix-huit pour les frais de justice, et leurs valets demandèrent des honoraires. Zadig vit combien il était dangereux quelquefois d’être trop savant, et se promit bien, à la première occasion, de ne point dire ce qu’il avait vu.

Cette occasion se trouva bientôt. Un prisonnier d’Etat s’échappa ; il passa sous les fenêtres de sa maison. On interrogea Zadig, il ne répondit rien ; mais on lui prouva qu’il avait regardé par la fenêtre. Il fut condamné pour ce crime à cinq cents onces d’or, et il remercia ses juges de leur indulgence, selon la coutume de Babylone. « Grand Dieu ! dit-il en lui-même, qu’on est à plaindre quand on se promène dans un bois où la chienne de la reine et le cheval du roi ont passé ! qu’il est dangereux de se mettre à la fenêtre ! et qu’il est difficile d’être heureux dans cette vie ! »


Chapitre XIV. Le basilic

Arrivé dans une belle prairie, il y vit plusieurs femmes qui cherchaient quelque chose avec beaucoup d’application. Il prit la liberté de s’approcher de l’une d’elles, et de lui demander s’il pouvait avoir l’honneur de les aider dans leurs recherches. « Gardez-vous-en bien, répondit la Syrienne ; ce que nous cherchons ne peut être touché que par des femmes. - Voilà qui est bien étrange, dit Zadig ; oserai-je vous prier de m’apprendre ce que c’est qu’il n’est permis qu’aux femmes de toucher ? - C’est un basilic, dit-elle. - Un basilic, madame ! et pour quelle raison, s’il vous plaît, cherchez-vous un basilic ? - C’est pour notre seigneur et maître Ogul, dont vous voyez le château sur le bord de cette rivière, au bout de la prairie. Nous sommes ses très humbles esclaves ; le seigneur Ogul est malade ; son médecin lui a ordonné de manger un basilic cuit dans l’eau-rose ; et comme c’est un animal fort rare, et qui ne se laisse jamais prendre que par des femmes, le seigneur Ogul a promis de choisir pour sa femme bien-aimée celle de nous qui lui apporterait un basilic : laissez-moi chercher, s’il vous plaît, car vous voyez ce qu’il m’en coûterait si j’étais prévenue par mes compagnes. »

Zadig laissa cette Syrienne et les autres chercher leur basilic, et continua de marcher dans la prairie. Quand il fut au bord d’un petit ruisseau, il y trouva une autre dame couchée sur le gazon, et qui ne cherchait rien. Sa taille paraissait majestueuse, mais son visage était couvert d’un voile. Elle était penchée vers le ruisseau ; de profonds soupirs sortaient de sa bouche. Elle tenait en main une petite baguette, avec laquelle elle traçait des caractères sur un sable fin qui se trouvait entre le gazon et le ruisseau. Zadig eut la curiosité de voir ce que cette femme écrivait ; il s’approcha, il vit la lettre Z, puis un A : il fut étonné ; puis parut un D : il tressaillit. Jamais surprise ne fut égale à la sienne quand il vit les deux dernières lettres de son nom. Il demeura quelque temps immobile ; enfin, rompant le silence d’une voix entrecoupée : « O généreuse dame ! pardonnez à un étranger, à un infortuné, d’oser vous demander par quelle aventure étonnante je trouve ici le nom de Zadig tracé de votre main divine ? » A cette voix, à ces paroles, la dame releva son voile d’une main tremblante, regarda Zadig, jeta un cri d’attendrissement, de surprise et de joie, et succombant sous tous les mouvements divers qui assaillaient à la fois son âme, elle tomba évanouie entre ses bras. C’était Astarté elle-même, c’était la reine de Babylone, c’était celle que Zadig adorait, et qu’il se reprochait d’adorer, c’était celle dont il avait tant pleuré et tant craint la destinée. Il fut un moment privé de l’usage de ses sens ; et quand il eut attaché ses regards sur les yeux d’Astarté, qui se rouvraient avec une langueur mêlée de confusion et de tendresse : « O puissances immortelles ! s’écria-t-il, qui présidez aux destins des faibles humains, me rendez-vous Astarté ? En quel temps, en quels lieux, en quel état la revois-je ? » Il se jeta à genoux devant Astarté, et il attacha son front à la poussière de ses pieds. La reine de Babylone le relève, et le fait asseoir auprès d’elle sur le bord de ce ruisseau ; elle essuyait à plusieurs reprises ses yeux, dont les larmes recommençaient toujours à couler. Elle reprenait vingt fois des discours que ses gémissements interrompaient ; elle l’interrogeait sur le hasard qui les rassemblait, et prévenait soudain ses réponses par d’autres questions. Elle entamait le récit de ses malheurs, et voulait savoir ceux de Zadig. Enfin tous deux ayant un peu apaisé le tumulte de leurs âmes, Zadig lui conta en peu de mots par quelle aventure il se trouvait dans cette prairie.

Premium
unjardinblancoise.xooit.fr | Détails

13
Votes
 Les champignons

Les champignons

Plein de ces idées, il se retira dans une maison de campagne sur les bords de l’Euphrate. Là il ne s’occupait pas à calculer combien de pouces d’eau coulaient en une seconde sous les arches d’un pont, ou s’il tombait une ligne cube de pluie dans le mois de la souris plus que dans le mois du mouton. Il n’imaginait point de faire de la soie avec des toiles d’araignée, ni de la porcelaine avec des bouteilles cassées, mais il étudia surtout les propriétés des animaux et des plantes, et il acquit bientôt une sagacité qui lui découvrait mille différences où les autres hommes ne voient rien que d’uniforme.

Un jour, se promenant auprès d’un petit bois, il vit accourir à lui un eunuque de la reine, suivi de plusieurs officiers qui paraissaient dans la plus grande inquiétude, et qui couraient çà et là comme des hommes égarés qui cherchent ce qu’ils ont perdu de plus précieux. « Jeune homme, lui dit le premier eunuque, n’avez-vous point vu le chien de la reine ? » Zadig répondit modestement : « C’est une chienne, et non pas un chien. - Vous avez raison, reprit le premier eunuque. - C’est une épagneule très petite, ajouta Zadig ; elle a fait depuis peu des chiens ; elle boite du pied gauche de devant, et elle a les oreilles très longues. - Vous l’avez donc vue, dit le premier eunuque tout essoufflé. - Non, répondit Zadig, je ne l’ai jamais vue, et je n’ai jamais su si la reine avait une chienne. »

Précisément dans le même temps, par une bizarrerie ordinaire de la fortune, le plus beau cheval de l’écurie du roi s’était échappé des mains d’un palefrenier dans les plaines de Babylone. Le grand veneur et tous les autres officiers couraient après lui avec autant d’inquiétude que le premier eunuque après la chienne. Le grand veneur s’adressa à Zadig, et lui demanda s’il n’avait point vu passer le cheval du roi. « C’est, répondit Zadig, le cheval qui galope le mieux ; il a cinq pieds de haut, le sabot fort petit ; il porte une queue de trois pieds et demi de long ; les bossettes de son mors sont d’or à vingt-trois carats ; ses fers sont d’argent à onze deniers. - Quel chemin a-t-il pris ? Où est-il ? demanda le grand veneur. - Je ne l’ai point vu, répondit Zadig, et je n’en ai jamais entendu parler. »

Premium
unjardinblancoise.xooit.fr | Détails

18
Votes
 Maraîchage

Maraîchage

Au millieu de la basse court estoit une fontaine magnificque de bel alabastre ; au dessus les troys Graces, avecques cornes d’abondance, et gettoient l’eau par les mamelles, bouche, aureilles, yeulx, et aultres ouvertures du corps.

Le dedans du logis sus ladicte basse court estoit sus gros pilliers de cassidoine et porphyre, à beaux ars d’antique, au dedans desquelz estoient belles gualeries, longues et amples, aornées de pinctures, de cornes de cerfs, licornes, rhinoceros, hippopotames, dens de elephans, et aultres choses spectables.

Le logis des dames comprenoit depuis la tour Artice jusques à la porte Mesembrine. Les hommes occupoient le reste. Devant ledict logis des dames, affin qu’elles eussent l’esbatement, entre les deux premieres tours, au dehors, estoient les lices, l’hippodrome, le theatre, et natatoires, avecques les bains mirificques à triple solier, bien garniz de tous assortemens, et foyzon d’eau de myre.

Jouxte la riviere estoit le beau jardin de plaisance ; au millieu d’iceluy, le beau labirynte. Entre les deux aultres tours estoient les jeux de paulme et de grosse balle. Du cousté de la tour Cryere estoit le vergier, plein de tous arbres fructiers, tous ordonnées en ordre quincunce. Au bout estoit le grand parc, foizonnant en toute sauvagine.

Entre les tierces tours estoient les butes pour l’arquebuse, l’arc, et l’arbaleste ; les offices hors la tour Hesperie, à simple estaige ; l’escurye au dela des offices ; la faulconnerie au davant d’icelles, gouvernée par asturciers bien expers en l’art, et estoit annuellement fournie par les Candiens, Venitiens et Sarmates, de toutes sortes d’oiseaux paragons, aigles, gerfaulx, autours, sacres, laniers, faulcons, esparviers, esmerillons , et aultres, tant bien faictz et domesticquez que, partans du chasteau pour s’esbatre es champs, prenoient tout ce que rencontroient. La venerie estoit un peu plus loing, tyrant vers le parc.

Toutes les salles, chambres et cabinetz, estoient tapissez en diverses sortes, selon les saisons de l’année. Tout le pavé estoit couvert de drap verd. Les lictz estoient de broderie. En chascune arriere chambre estoit un miroir de christallin, enchassé en or fin, au tour garny de perles, et estoit de telle grandeur qu’il pouvoit veritablement representer toute la personne . A l’issue des salles du logis des dames, estoient les parfumeurs et testonneurs, par les mains desquelz passoient les hommes, quand ilz visitoient les dames. Iceulx fournissoient par chascun matin les chambres des dames d’eau rose, d’eau de naphe, et d’eau d’ange , et à chascune la precieuse cassollette, vaporante de toutes drogues

Premium
unjardinblancoise.xooit.fr | Détails

6
Votes
 Notre beau jardin de l'Oise

Notre beau jardin de l'Oise

Pour le bastiment et assortiment de l’abbaye, Gargantua feist livrer de content vingt et sept cent mille huyt cent trente et un moutons à la grand laine, et par chascun an, jusques à ce que le tout feust parfaict, assigna, sus là recepte de la Dive , seze cent soixante et neuf mille escuz au soleil, et autant à l’estoille poussiniere . Pour la fondation et entretenement d’icelle donna à perpetuité vingt troys cent soixante neuf mille cinq cens quatorze nobles à la rose de rente fonciere, indemnez, amortyz, et solvables par chascun an à la porte de l’abbaye, et de ce leurs passa belles lettres.

Le bastiment feut en figures exagone, en telle façon que à chascun angle estoit bastie une grosse tour ronde à la capacité de soixante pas en diametre, et estoient toutes pareilles en grosseur et protraict. La riviere de Loyre decoulloit sus l’aspect de septentrion. Au pied d’icelle estoit une des tours assise, nommée Artice, et tirant vers l’Orient, estoit une aultre nommée Calaer ; l’aultre ensuivant Anatole ; l’aultre après Mesembrine ; l’aultre après Hesperie ; la derniere Cryere. Entre chascune tour estoit espace de troys cent douze pas . Le tout basty à six estages, comprenent les caves soubz terre pour un. Le second estoit voulté à la forme d’une anse de panier ; le reste estoit embrunché de guy [gypse] de Flandres à forme de culz de lampes, le dessus couvert d’ardoize fine, avec l’endousseure de plomb à figures de petitz manequins et animaulx bien assortiz et dorez, avec les goutieres que yssoient hors la muraille, entre les croyzées, pinctes en figure diagonale de or et azur, jusques en terre, où finissoient en grands eschenaulx qui tous conduisoient en la riviere par dessoubz le logis.

Ledict bastiment estoit cent foys plus magnificque que n’est Bonivet, ne Chambourg, ne Chantilly ; car en ycelluy estoient neuf mille troys cens trente et deux chambres, chascune guarnie de arriere chambre, cabinet, guarde robbe, chapelle, et yssue en une grande salle . Entre chascune tour, au mylieu dudict corps de logis, estoit une viz brizée dedans icelluy mesmes corps de laquelle les marches estoient part de porphyre, part de pierre Numidicque, part de marbre serpentin, longues de xxij : piedz ; l’espesseur estoit de troys doigtz, l’assiete par nombre de douze entre chascun repous. En chascun repous estoient deux beaulx arceaux d’antique par lesquelz estoit repceu la clarté, et par iceulx on entroit en un cabinet faict à clere voys, de largeur de ladicte viz. Et montoit jusques au dessus la couverture, et là finoit en pavillon. Par icelle viz on entroit de chascun cousté en une grande salle, et des salles es chambres.

Depuis la tour Artice jusques à Cryere estoient les belles grandes librairies, en Grec, Latin, Hebrieu, Françoys, Tuscan et Hespaignol, disparties par les divers estaiges selon iceulx langaiges. Au mylieu estoit une merveilleuse viz, de laquelle l’entrée estoit par le dehors du logis en un arceau large de six toizes. Icelle estoit faicte en telle symmetrie et capacité que six hommes d’armes, la lance sus la cuisse, povoient de front ensemble monter jusques au dessus de tout le bastiment .

Premium
unjardinblancoise.xooit.fr | Détails

6
Votes
 Maraîchage

Maraîchage Un Jardin Blanc dans l'Oise
Toutes les formes de jardinages, Légumes et potagers blancs y prospèrent parmi de nombreuses fleurs et arbustes. Semis, culture, repiquage, taille, greffe, arrosage, amendement; des gestes de toujours, chez les jardiniers de l'Oise et du Monde

Premium
unjardinblancoise.xooit.fr | Détails

23
Votes
 Notre beau jardin de l'Oise

Notre beau jardin de l'Oise Un Jardin Blanc dans l'Oise
Toutes les formes de jardinages, Légumes et potagers blancs y prospèrent parmi de nombreuses fleurs et arbustes. Semis, culture, repiquage, taille, greffe, arrosage, amendement; des gestes de toujours, chez les jardiniers de l'Oise et du Monde

Premium
unjardinblancoise.xooit.fr | Détails

2
Votes
 100ansdaviation

100ansdaviation 100ansdaviation

100ansdaviation.xooit.fr | Détails

2
Votes
 Google

Google Votre Firefox, votre style : habillez votre navigateur avec plus de 35 000 Personas. Nouveau dans Firefox 3.6.

www.google.com | Détails

1
Votes
  Groupe d’information sur les éoliennes (La Roche-en-Ardenne)

 Groupe d’information sur les éoliennes (La Roche-en-Ardenne)

Menaces sur le tourisme et la valeur des zones de campagne.

Ce site prévient les riverains de ce qui les attend s'ils laissent un parc éolien s'installer chez eux.

www.leseoliennes.be | Détails

0
Votes
 Picardie Environnement Durable

Picardie Environnement Durable

Picardie Environnement Durable

Collectif pour stopper l'hérésie de l'éolien industriel
et promouvoir un véritable Développement Durable régional

Premium
picardie.stop.eolien.free.fr | Détails

1
Votes
 Crash Aérien

Crash Aérien Washington (District de Columbia/USA) - Un avion de la compagnie aérienne régionale américaine Piedmont Airlines, qui effectuait un vol pour le compte de la compagnie aérienne américaine US Airways (US Airways Express), a provoqué une alerte de sécurité et l'évacuation des personnels du Capitole et des bâtiments administratifs alentours, après que les pilotes, qui se dirigaient vers l'aéroport national Ronald Reagan de Washington (District de Columbia) se soient trompés de fréquence radio.

www.crash-aerien.aero | Détails

1
Votes
 Courrier picard & Picardie Matin Publicité

Courrier picard & Picardie Matin Publicité

Vous souhaitez contacter la rédaction, les abonnements, le service petites annonces et annonces légales, la régie publicitaire... ? Vous trouverez toutes nos coordonnées ici.

Siège

http://www.courrier-picard.fr/courrier/Nous-contacter/Nos-coordonnees
& Picardie Matin Publicité
29 rue de la République
BP 1021
80010 AMIENS cedex 1

Rédaction en chef :
Tél. : +33 (0) 3 22 82 60 00
Fax : +33 (0) 3 22 82 60 11

Premium
www.courrier-picard.fr | Détails